Nouvelle comptabilité des États : Le SGM du MEF outille les cadres comptables du Trésor public

0 106

Le Secrétariat général du Ministère (SGM) de l’économie, des finances et de la coopération à travers la Cellule d’appui au pilotage des réformes a lancé ce mardi 03 octobre 2023 à Abomey, une session de formation sur la nouvelle comptabilité de l’État au profit des cadres des postes comptables du trésor. C’était en présence du préfet du Zou, Firmin Kouton, le Trésorier Départemental du Zou ; les Directeurs Techniques et Cadres de   l’Administration Publique que Bertrand OTEYAMI, représentant du Secrétaire général du ministère (SGM) Alban Bessan a lancé les travaux.  Amélioration de l’efficacité de l’action publique, pour le bénéfice de tous (citoyens, usagers, contribuables et agents de l’Etat) et l’instauration d’une véritable transparence dans la gestion publique en rendant notamment plus lisibles les documents budgétaires à la fois pour le Parlement et pour le citoyen. Ce sont-là de la session de formation des cadres du Trésor sur la nouvelle comptabilité de l’Etat.

A l’occasion du lancement des travaux, le Préfet du Zou, Firmin Kouton s’est adressé aux participants. « Vous êtes ici pour une mission noble. Il s’agit de renforcer vos capacités sur la nouvelle comptabilité de l’Etat. Il y a des modifications dans les directives de l’Uemoa et il est important de vous mettre au même diapason pour que vous soyez très efficaces à vos postes respectifs », a indiqué le préfet.

Pour Bertrand OTEYAMI, représentant du SGM, le lancement de la session de renforcement des capacités des acteurs intervenant dans la mise en œuvre de la Loi Organique n° 2013-14 du 27 septembre 2013, relative aux Lois de Finances (LOLF) est une transposition de la Directive n° 06/2009 /CM/UEMOA du 26 juin 2009 portant loi de finances au sein de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

Pour lui, « cette réforme du cadre budgétaire et comptable des finances publiques ne constitue pas une simple rénovation du dispositif existant mais participe d’un changement plus profond. Elle modifie à la fois le cadre et le contenu du budget et des lois de finances, les responsabilités des acteurs budgétaires, le cadre comptable et statistique de l’Etat ainsi que le rôle du Parlement et de la Cour des comptes dans le processus de contrôle des lois de finances et de leurs acteurs ». Le représentant du SGM a aussi précisé qu’à la suite de la double commande intervenue en 2019 au niveau des ministères pilotes et généralisée par la suite à tous les ministères depuis 2020 jusqu’en 2021, notre pays a pris l’option de basculer définitivement à la gestion en mode programme depuis le 1er janvier 2022. De façon spécifique, il s’agit de faire connaître aux cadres du Trésor public aussi bien théoriquement que de façon pratique : la réforme comptable de l’Etat issue du nouveau cadre harmonisé des finances publiques au sein de l’UEMOA ainsi que le Cadre juridique et technique de la nouvelle comptabilité de l’Etat ; l’Organisation de la comptabilité de l’Etat et le Traitement comptable des opérations financières de l’Etat ; la Comptabilisation des immobilisations et les opérations de fin d’exercice et la production des états financiers. La formation est destinée aux cadres des postes comptables du Trésor public qui seront répartis en deux vagues. La première session s’est déroulée la semaine dernière à la Mairie de Parakou et a regroupé ceux du Nord. La seconde regroupant ceux du Sud à la salle de conférence de la Direction Départementale du Commerce du Zou à Abomey cette semaine, prendra fin la semaine prochaine. Pour rappel, la formation qui a démarré le lundi 25 septembre se poursuivra jusqu’au 14 octobre 2023. Par ailleurs, à travers les formations, le SGM, Alban Bessan poursuit ses actions de renforcement des capacités des cadres du MEF, dans le cadre de la bonne gestion des finances publiques.

Leave A Reply

Your email address will not be published.