Conférence périodique 2023 : La DGAE opte pour la transformation numérique au Bénin

0 79

Ce vendredi 10 novembre 2023, la Direction générale des affaires économiques (DGAE) a tenu sa 26eme édition des conférences périodiques. C’est, Hermann Orou Takou, directeur de cabinet du ministère de l’Economie qui a lancé  les échanges dont le thème est : « Enjeux économiques de la transformation numérique au Bénin ». « La conférence période de cette année 2023 dont le thème porte sur « Les Enjeux Economiques de la transformation Numérique au Bénin », entend « engager les discussions qui sont essentielles pour façonner l’avenir du Bénin dans ce paysage numérique en constante évolution a expliqué aux participants Élie Idohou, Directeur général adjoint des affaires économiques. Pour lui, les différentes propositions qui seront faites ici constitueront sans doute de nouvelles couches de briques posées sur le chantier de la transformation numérique du Bénin en vue de permettre à notre pays de réussir ce nouveau virage ».

« Les avancées dans le secteur du numérique introduisent de nouveaux défis, intensifient la concurrence dans le paysage numérique et créent des disparités dans l’accès et l’utilisation technologiques pour le développement économique et social. « Le lancement du système de services gouvernementaux électroniques (E-Gouvernement) et les efforts d’automatisation en cours, en particulier dans les services de santé et d’éducation, témoignent de l’engagement du Gouvernement envers le développement numérique », a précisé le  directeur général adjoint des affaires économiques.

Pour Nils Fürköther, Chargé du ‘’Projet Réforme’’ de la GIZ au Bénin « la transformation digitale et le développement récent de l’économie numérique au Bénin ont permis de moderniser le fonctionnement de l’administration en général et la gestion des finances publiques en particulier ». « Ces mutations économiques ont favorisé une mobilisation accrue de ressources domestiques, un meilleur contrôle de la chaîne de dépenses et la rationalisation de ressources.(…) La transformation digitale pourrait accroître les risques de fraude et de détournement de ressources, de contre-attaque et d’espionnage sur les institutions financières et des agences gouvernementales » a ajouté le Chargé du ‘’Projet Réforme’’ de la GIZ.

Le directeur de cabinet du ministère de l’Economie et des Finances, Hermann Orou Takou, représentant le MEF a indiqué que les réformes entreprises par le gouvernement dans le secteur ont pour objectif de faire du Bénin, une plateforme numérique en Afrique de l’Ouest. Selon Hermann Orou Takou, les échanges au cours de la conférence permettront de mettre en lumière l’état des lieux dans notre pays en matière de transformation numérique, les efforts qui restent à faire pour généraliser l’adoption du numérique mais aussi les défis qui se posent pour la digitalisation complète.  Il faut préciser que trois communications ont été présentées « Enjeux économiques de la transformation numérique au Bénin » ; « Les progrès réalisés par le Bénin dans l’adoption du numérique » et « la cybersécurité au Bénin : ampleur et mesures d’atténuation ».  Il faut signaler que les participants sont composés  des opérateurs économiques, des partenaires techniques et financiers, des directeurs centraux et techniques des ministères et acteurs de la société civile, les experts du numérique et les universitaires. Des échanges ont meublé les travaux.

Leave A Reply

Your email address will not be published.