Le FAGACE expose son modèle à la Conférence euro-méditerranéenne de Garantie à Rabat

0 110

Le Fonds Africain de Garantie et de Coopération Economique (FAGACE) a  participé à Rabat au Maroc le jeudi 18 janvier 2024 à la Conférence euro-méditerranéenne de Garantie. Cette conférence a réuni les représentants d’une quinzaine d’institutions africaines pour mener une réflexion collective sur les défis auxquels les TPME sont confrontées à l’échelle du continent, notamment en matière d’accès au financement, ainsi que sur les enjeux cruciaux pour le renforcement des mécanismes de garantie en Afrique.

Présent à ce rendez-vous de haut niveau avec une forte délégation du FAGACE, le directeur général Dr Ngueto Tiraïna YAMBAYE a exposé aux participants les efforts du Fonds, son modèle et les nouveaux défis du financement des économies africaines notamment les PME.

En effet, lors de la cérémonie d’ouverture, Hicham Zanati Serghini, Directeur général de Tamwilcom, Nouaman Al Aissami, adjoint au Directeur du trésor et des finances extérieures (Ministère de l’Economie et des Finances) et Achraf Tarsim, responsable-pays pour le Maroc de la Banque africaine de développement ont dans leurs allocutions l’objectif de la tenue de la conférence et les enjeux auxquels les institutions de garantie font face. Les échanges ont porté sur le rôle des systèmes de garantie en tant que rempart aux chocs économiques dans un contexte de poly-crises et leur contribution dans le maintien de la stabilité financière de leurs pays respectifs.

La conférence a par ailleurs été l’occasion pour les participants d’aborder les enjeux et perspectives de développement des systèmes de garantie en Afrique, en mettant l’accent sur l’accompagnement de l’intégration régionale pour des systèmes plus résilients, plus agiles et mieux adaptés aux réalités économiques du continent. C’est à travers des panels que les échanges ont eu lieu. Ce fut un rendez-vous de renforcement de la coopération entre les institutions de garantie.

Diverses institutions de garantie ont participé à cette conférence. Il s’agit  : le Fonds Africain de Garantie et de Coopération Economique (FAGACE), l’African Guarantee Fund (AGF), le Fonds de Solidarité Africain (FSA), l’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de Financement des PME/PMI (ANPGF) du Togo, le Fonds National de Garantie et d’Assistance aux PME (FONAGA) du Bénin, la Société Sahélienne de Financement S.A. (SAHFI S.A.) du Niger, le Fonds de Garantie Hypothécaire du Mali (FGHM), l’Africaine des Garanties et du Cautionnement du Bénin (AFGC), le Fonds de Garantie des Investissements Prioritaires du Sénégal (FONGIP), le Fonds de Garantie pour le Secteur Privé (FGSP), le Fonds de Garantie de Djibouti, le Fonds d’Impulsion, de Garantie et d’Accompagnement (FIGA) et la Société de Garantie du Gabon. D’importantes recommandations ont été formulées aux termes de la conférence pour booster le financement du développement des économies africaines.

Par ailleurs, la conférence a été suivie par la tenue des Assemblées annuelles de l’Association professionnelle des institutions de garantie d’Afrique (APIGA) qui ont abouti à la réélection de Tamwilcom à la présidence de l’association. Par ailleurs, l’APIGA a été créée en 2007 au Bénin, avec pour mission d’établir un cadre favorable d’échange et de concertation pour une meilleure intervention des institutions de garantie africaines en faveur des économies de leurs pays.

Leave A Reply

Your email address will not be published.