Supposée modification des textes communautaires contre un Etat sorti de la CEDEAO : « Une information infondée »  dixit la BCEAO

0 103

« Il s’agit d’une information infondée »  renseigne la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) dans un communiqué en date du 08 février 2024 pour démentir l’article relatif à une prétendue décision de la BCEAO de modifier les textes communautaires contre les Etats qui ne sont pas membres de la CEDEAO. Lire le communiqué de la BCEAO..

COMMUNIQUE DE LA BCEAO DU 08 FEVRIER 2024 : Démenti de l’article relatif à une prétendue décision de la BCEAO de modifier les textes communautaires contre les Etats qui ne sont pas membres de la CEDEAO

Dans un article paru le lundi 5 février 2024 dans certains médias, il est écrit que la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a annoncé “une modification majeure dans les relations économiques, commerciales et financières” avec le Mali, à la suite de la sortie des pays de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) de la CEDEAO. L’article indique que la BCEAO a décidé de modifier “les textes communautaires contre les Etats qui ne sont pas membres de la CEDEAO”.

Related Posts

FMI : La DG adjointe prend sa retraite

Il s’agit d’une information infondée. La Banque Centrale rappelle qu’elle est l’Institut d’émission commun aux huit Etats membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA). En conséquence, elle n’a engagé aucune action de quelque nature qu’elle soit, portant modification des relations économiques, commerciales et financières, ou des textes communautaires de la CEDEAO.

La BCEAO invite le public à se fier uniquement aux seuls canaux de communication officiels de l’Institut d’émission. A cet égard, elle rappelle que tous ses communiqués sont publiés sur son site internet www.bceao.int.

LA BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST

Leave A Reply

Your email address will not be published.