Le Royaume des Pays-Bas offre plus de 23 milliards FCFA au Bénin pour la construction du nouveau port de pêche artisanale de Cotonou

0 50

L’argentier national, Romuald Wadagni, Ministre d’État, Ministre de l’Economie et des Finances en charge de la Coopération du Bénin, et Joris Jurriens, Ambassadeur du Royaume des Pays-Bas au Bénin, ont signé ce jeudi 22 février 2024, un accord pour la construction du nouveau port de pêche artisanale de Cotonou Le projet budgétisé à 72 millions d’euros, sera financé en don à hauteur de 36 millions d’euros soit plus de 23 milliards FCFA sous forme de don et l’autre partie en cofinancement avec Invest International (DRIVE).  

Le projet, de construction du nouveau port de pêche artisanale de Cotonou est estimé a un coût total de 72 millions d’euros, sera financé par Invest International (DRIVE) à hauteur de 36 millions d’euros sous forme de don, avec un accord de cofinancement prévu pour le reste du montant.  Selon le protocole d’accord, les travaux devraient s’achever dans un délai de 18 mois, avec une livraison prévue en décembre 2025. Cet accord qui concrétise l’un des points de discussions entre le président Patrice Talon et ses hôtes durant une récente visite aux Pays-Bas, avec la signature de plusieurs protocoles d’accord, témoigne d’un engagement mutuel en faveur du développement économique. Le montant obtenu est destiné au projet de construction du nouveau port de pêche artisanale, qui sera équipé d’installations modernes, plus sûres et respectueuses de l’environnement. L’objectif étant de stimuler les activités des communautés de pêcheurs et de mareyeuses, tout en préservant l’écosystème marin. Les nouvelles infrastructures permettront également la mise en place de services socio-professionnels visant à améliorer les conditions de travail et le niveau de vie des acteurs de la pêche artisanale. En consolidant les interventions néerlandaises dans des secteurs clés tels que la sécurité alimentaire, la santé et l’eau, cet accord contribuera également à renforcer les relations économiques et commerciales entre les deux pays. Il s’inscrit dans le cadre d’un effort renforcé en faveur du développement économique inclusif et durable. Il témoigne également du dynamisme de la coopération bilatérale entre le Bénin et les Pays-Bas ces dernières années. C’est une dynamique salutaire entre le Bénin et l’Etat néerlandais qui permettra de stimuler la croissance économique et améliorer les conditions de vie des populations locales notamment les pêcheurs, tout en préservant les ressources marines et l’écosystème portuaire. En négociant un tel don, le chef de l’Etat béninois et son ministre de l’économie et des finances  chargé de la coopération convainquent de leurs aptitudes à dépasser parfois les idées d’endettement et décrocher des dons pour financer le développement. C’est indubitablement la preuve d’une bonne approche diplomatique. Cet appui du Royaume des Pays-Bas permettra au Bénin de booster sa production de pêche artisanale.   Par  Rayane MOUSSA  

Leave A Reply

Your email address will not be published.