Commerce extérieur au Bénin: Défaut de rapatriement de 80,5 milliards de FCFA des recettes des exportations en 2023

0 116

La première réunion trimestrielle de concertation au titre de l’année 2024 entre la Direction Nationale de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour le Bénin les Directeurs Généraux d’établissements de crédit s’est tenue ce mercredi 27 mars 2024 dans les locaux de l’Agence Principale de la Banque Centrale à Cotonou. Au cours de cette rencontre le Directeur national de la BCEAO pour le Bénin monsieur Emmanuel ASSILEMEHOO et le président de l’Association professionnelle des Banques et Etablissements Financiers (APBEF) monsieur Lazare NOULEKOU ont animé un point de presse conjoint pour partager les résultats des travaux de cette première rencontre de la BCEAO et l’APBEF au titre de l’année 2024 avec les professionnels des médias. Un point a été fait sur la situation économique et état du système bancaire du Bénin à fin décembre 2023, le bilan du rapatriement des recettes d’exportation à fin décembre 2023, et la disposition relatives au renouvellement des comptes en devises (Instruction n°08/07/2011/RFE du 13 juillet 2011). En ce qui concerne  le  point sur le rapatriement des recettes d’exportation à fin décembre 2023, il a permis au cadre de concertation de noter que le taux de rapatriement des recettes d’exportations par les opérateurs économiques est ressorti à 81,4% (norme de 100%). Il en résulte un défaut de rapatriement des recettes d’exportations par les opérateurs économiques évalué à 80,5 milliards de FCFA au titre de l’année 2023. Le rapatriement intégral des recettes d’exportation par les entreprises permet non seulement aux banques primaires de disposer de ressources suffisantes pour le financement de l’économie, mais également à la BCEAO d’accroître son offre de liquidité au système bancaire. Pour atteindre les objectifs, les Directeurs Généraux de banque ont été sensibilisés à l’effet d’inviter les entreprises exportatrices à se conformer rigoureusement aux prescriptions du Règlement relatif aux relations financières extérieures des Etats membres de l’Uemoa, afin d’éviter les diverses sanctions prévues par la loi bancaire et les instructions de la BCEAO. Les opérateurs économiques sont donc informés pour le rapatriement intégral des recettes d’exportation.

Leave A Reply

Your email address will not be published.