UEMOA : Adoption de la décision établissant les montants seuils complémentaires de la lutte contre le blanchiment de capitaux

0 86

(Economia24)-Afin d’assurer un contrôle efficace des risques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive, les Etats de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ont adopté ce jeudi 28 mars 2024, la décision établissant les montants seuils complémentaires pour la mise en œuvre de la Loi uniforme relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive dans les Etats membres de l’UEMOA, entérinée en 2023. C’était au cours de la première session ordinaire du Conseil des Ministres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), qui s’est tenue au siège de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Dakar, sous la présidence de Monsieur Adama COULIBALY, Ministre des Finances et du Budget de la République de Côte d’Ivoire. La décision prise en fixant ces seuils vise à donner des lignes directrices claires pour détecter et prévenir les activités illicites et ainsi contribuer à assurer un contrôle efficace des risques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme.

Il faut préciser qu’au cours de cette session, ou le Gouverneur Jean-Claude Kassi BROU a pris part, le Conseil des Ministres a adopté le rapport sur la situation économique et monétaire de l’UEMOA au 31 décembre 2023 élaboré par la Banque Centrale. Ce rapport met en lumière une activité économique dynamique, caractérisée par un ralentissement généralisé de l’inflation et offre des perspectives favorables en termes de croissance, d’inflation et de stabilité extérieure. Plusieurs  autres décisions ont été prises au cours de ladite session session qui a connu la présence de tous les responsables au haut niveau des institutions sous régionales.

Par Oumar Yaya

Leave A Reply

Your email address will not be published.