UEMOA/Financement des économies : Hausse de 8,23 % du résultat net bénéficiaire de la BOAD à fin 2023

0 42

(Economia24)-La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), l’institution commune de financement du développement des Etats de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) affiche un résultat net bénéficiaire de 36,453 milliards de FCFA, contre 33,682 milliards de FCFA, à fin 2022, soit une hausse de 8,23 %. Réuni le jeudi 28 mars 2024 à Dakar au Sénégal, le Conseil des ministres de l’Umoa a approuvé les comptes de la BOAD pour l’exercice clos le 31 décembre 2023. L’institution affiche des indicateurs clés en amélioration, dénotant ainsi, la consolidation continue de ses performances opérationnelles et financières. Selon le bilan de gestion, le produit net bancaire, en hausse de 19,33%, est porté à 111,033 milliards de FCFA contre 93,051 milliards de FCFA, au titre de l’exercice 2022.

Le bénéfice dégagé renforce ainsi les fonds propres de l’Institution et les Fonds spécifiques créés dans ses livres pour soutenir les Etats. Le total bilan s’établit à 3 482,022 milliards de FCFA en 2023 contre 3 362,279 milliards de FCFA, à la clôture de l’exercice précédent celui de 2022. La Banque a su conserver une structure financière solide et équilibrée, notamment, avec des fonds propres effectifs s’élevant à 1 228,057 milliards de FCFA et représentant 35,27 % du total bilan. L’obtention de ce résultat est imputable à la mise en œuvre opérationnelle de l’augmentation du capital social de 554,350 milliards FCFA, l’émission de 100 millions USD de dettes subordonnées, l’engagement de mesures d’optimisation financière et l’abondement du mécanisme de bonification qui ont constitué les principaux moyens et leviers d’action de la BOAD au cours de l’exercice 2023. Il faut noter que forte de sa notoriété internationale, la BOAD continue de jouir de la pleine confiance de ses partenaires et des investisseurs, en raison de la qualité de son rating. Ces notations Baa1 et BBB, de catégorie « Investment Grade », demeurent inchangées et confirmées par les Agences Moody’s et Fitch Ratings. Ces résultats attestent donc de la situation financière saine de l’Institution qui demeure engagée et inscrite résolument en « créateur d’avenir, pour l’intégration et la transformation économique de l’Afrique de l’Ouest ». Les diverses notation des agences internationales en disent long.

Par Oumar Yaya

Leave A Reply

Your email address will not be published.