Crises mondiales et pressions inflationnistes : Les défis économiques à relever selon le Gouverneur de la BCEAO Jean-Claude Kassi Brou

0 77

(Economia24)-Face aux crises mondiales actuelles notamment inflationnistes, des réformes urgentes s’imposent. Ainsi,le Gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Monsieur Jean-Claude Kassi BROU, a participé le 14 juin 2024 à Maputo, à la Conférence scientifique organisée par la Banque du Mozambique sur le thème « Interactions entre les politiques monétaire et budgétaire ». Au cours de cette rencontre de haut niveau, le gouverneur a dans son intervention, a mis en avant l’importance de la stabilité macroéconomique pour le développement durable des pays africains. Il a partagé l’expérience et les meilleures pratiques de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) en matière de coordination des politiques monétaire et budgétaire. Il a également exposé les stratégies déployées pour relever les défis économiques et financiers, en particulier dans le contexte des récentes crises mondiales et des pressions inflationnistes. Le Gouverneur Jean-Claude Kassi Brou a souligné la nécessité d’une collaboration étroite entre les autorités monétaires et budgétaires pour assurer une gestion efficace des économies nationales, surtout en période de crise. Il a également mis l’accent sur l’importance de renforcer cette coordination pour garantir la stabilité des prix, la soutenabilité de la dette et le plein emploi. La présentation a tiré l’attention de divers responsables de banques centrales présents.

Noter que la Conférence scientifique organisée par la Banque du Mozambique, marquant la 15ᵉ édition de cet événement scientifique, a réuni des représentants de haut niveau des banques centrales, des institutions internationales, ainsi que des experts du monde académique et de la recherche. Elle a offert une plateforme de discussion sur les défis et les opportunités liés à la coordination entre les politiques monétaire et budgétaire, enjeu crucial pour la stabilité macroéconomique et financière.

Related Posts

Education et développement : Le Bénin consacre 94 milliards…

Leave A Reply

Your email address will not be published.