18ème AG des Cautions Nationales à la CCI Bénin : « Faciliter le commerce et le transit de marchandises », une priorité du Président Arnauld AKAKPO

0 104

Les 13 et 14 juillet 2023, la Salle de Conférence du siège de l’institution consulaire à Cotonou a abrité la 18ème Assemblée Générale des Cautions Nationales. La cérémonie officielle de lancement travaux lancée ce jeudi 13 juillet 2023 a connu  la présence de Emmanuel YODA, Président du Bureau de Coordination des Cautions Nationales (BCCN), et Arnauld AKAKPO, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCI Bénin). La Coordination des Cautions Nationales (TRIE-CEDEAO) a tenu sa 18ème Assemblée Générale à Cotonou. Les assises prévues ont duré deux jours et ont été l’occasion pour les délégués, de faire le point des activités dans le cadre de la réforme du mécanisme de retrait régional automatisé de marchandises au sein de la CEDEAO, et de procéder à l’examen et à l’adoption de plusieurs rapports. A cette occasion, le président de la CCI Bénin, Arnauld AKAKPO a évoqué ses priorités pour booster le commerce en Afrique de l’Ouest.

Cette rencontre de grande portée selon Emmanuel YODA, président du BCCN, dans son discours d’ouverture, permettra de délibérer sur un certain nombre de préoccupations et sujets d’actualité, notamment le positionnement de TRI-CEDEAO à l’aune des réformes en cours au niveau du transit communautaire.

Le président de la CCI Bénin

En procédant au lancement des travaux, le président de la CCI Bénin a exprimé sa gratitude à la Coordination des cautions nationales en charge des opérations routières inter Etat des marchandises au sein de la CEDEAO, pour le choix porté sur le Bénin pour accueillir la 18ème Assemblée Générale. La bonne marche de la communauté selon Arnauld AKAKPO, se mesurera à travers la capacité opérationnelle des institutions mises en place pour opérer efficacement l’intégration régionale orientée vers la libre circulation des personnes, des marchandises, des services, et des capitaux.

Au sujet du transit routier inter Etat des marchandises au sein de la CEDEAO, institué, selon le président de la CCI Bénin pour faciliter le mouvement de marchandises à l’intérieur de la communauté, le défi est plus que jamais d’actualité, et appelle les Chambres d’Industrie et de Commerce, ou autres institutions nationales désignées, à traduire dans les faits, les objectifs poursuivis. Il s’agit selon Arnauld AKAKPO, de faciliter le commerce et le transit de marchandises entre les Etats, d’éviter la succession de procédures nationales et faciliter le transport des marchandises entre territoires des pays, de faciliter des statistiques de mouvements de marchandises , de garantir la collaboration entre les administrations et toutes les parties prenantes des pays , et de s’assurer que les documents de transit routier inter-Etats contiennent les données nécessaires. Choses possibles selon le président de la CCI Bénin, grâce à la mise en œuvre dans les pays, de mesures relatives à la facilitation des échanges.

TRIE-CEDEAO grâce à sa mission pourra « jauger la force réelle » des économies des pays membres à établir entre elles, des échanges formels dans le sens de la réalisation de la libre circulation de biens, chère aux gouvernements.

« L’effectivité de ce mécanisme demeure aujourd’hui, la raison de notre ferme volonté à consentir les sacrifices nécessaires pour y parvenir », a confié Arnauld AKAKPO.

Le président de la CCI Bénin a formulé le vœu que les délibérations de cette 18e assemblée générale accouchent des résolutions et engagements visant la prise en charge efficace et rassurante de la garantie des opérations de transit. Les travaux de cette Assemblée Générale des Cautions Nationales se sont achevés ce vendredi 14 juillet 2023. Un nouvel espoir se pointe à l’horizon pour l’intégration économique communautaire.

Leave A Reply

Your email address will not be published.