Inflation : La BCE annonce une dixième hausse de son taux de référence

0 83

Les économies de l’UE sont en difficultés avec la hausse de l’inflation. Ainsi, le taux d’intérêt de référence de la Banque centrale européenne (BCE) a été relevé jeudi 14 septembre 2023 à son plus haut niveau depuis 1999. Après cette dixième hausse d’affilée depuis juillet 2022, l’institution de Francfort n’a pas explicitement annoncé de pause dans son cycle draconien de resserrement monétaire. Selon  l’information rapportée par 20 minutes, la Banque centrale indique dans son communiqué que « le Conseil des gouverneurs considère que les taux d’intérêt directeurs de la BCE ont atteint des niveaux qui, maintenus pendant une durée suffisamment longue, contribueront fortement au retour au plus tôt de l’inflation au niveau de l’objectif ».

Maintenir le cap

La BCE a choisi de maintenir le cap, quatorze mois après avoir lancé le cycle de relèvement des taux le plus rapide et ample de son histoire, de 4,50 points de pourcentage à ce jour. Une décision qu’elle justifie en affirmant que « si l’inflation continue de ralentir, elle devrait toujours rester trop forte pendant une trop longue période ». La BCE a d’ailleurs relevé jeudi ses prévisions d’inflation pour les années 2023 et 2024, en raison de l’impact des prix de l’énergie. Les nouvelles projections macroéconomiques de l’institution monétaire prévoient une hausse des prix de 5,6 % en 2023, puis 3,2 % en 2024 et 2,1 % en 2025, se rapprochant de l’objectif à moyen terme de 2,0 %.

Freiner l’activité économique

L’augmentation des taux de 0,25 point de pourcentage décidée jeudi, comme en juillet, porte le taux de dépôt des liquidités bancaires à la BCE, qui fait référence, à 4,00 %, au plus haut depuis la création de la BCE en 1999. Le but de la BCE est de continuer à freiner l’activité économique afin que les entreprises et commerces renoncent à augmenter les prix, et que leurs employés modèrent les revendications salariales, qui ont tendance à entretenir l’inflation. « La crainte de ne pas maîtriser totalement l’inflation et le risque de s’arrêter trop tôt ont dû être une préoccupation plus importante que le risque croissant de récession dans la zone euro », a commenté Carsten Brzeski, de la banque ING, après la décision. Mais il estime aussi que la BCE a annoncé jeudi « la hausse finale » du cycle de resserrement monétaire. La chute l’inflation est attendue dans les prochains jours selon les projections. Pour rappel, les taux d’intérêt de référence, aussi connus sous le nom d’indices de référence ou simplement de taux de référence, sont des taux d’intérêt actualisés régulièrement, accessibles au public. Ils sont au centre de nombreux contrats financiers, tels que les emprunts hypothécaires ou les découverts bancaires, mais aussi de transactions financières plus complexes.

Leave A Reply

Your email address will not be published.