Nigeria : Des risques planent sur la chute du naira

0 102

Le naira s’est particulièrement affaibli dans les échanges sur le « marché noir » au cours des deux dernières semaines, la banque centrale s’étant abstenue d’augmenter l’offre de billets verts au guichet officiel. « L’écart entre les taux officiels et les taux du marché parallèle met en évidence les difficultés à maintenir la libéralisation du taux de change, et soulève la possibilité d’une nouvelle dévaluation de la monnaie nigériane », a conclu l’agence de notation. La monnaie nationale nigériane a atteint la barre de 1002 nairas pour un dollar sur le marché parallèle mercredi dernier, selon Umar Salisu, un opérateur de change qui compile les données à Lagos. Elle était cependant 26 % plus forte sur le marché officiel, à 745,19 nairas pour un dollar, selon FMDQ, une plateforme d’échange basée à Lagos.  En juin dernier, la Banque centrale a permis au naira de s’affaiblir d’environ 40% dans le but d’unifier les multiples taux de change du Nigeria et d’attirer les investissements étrangers, en vue de renforcer les liquidités d’une économie en proie à de graves pénuries de dollars. « Combinée à des mesures monétaires, cette dévaluation a permis d’unifier le taux officiel et celui du marché parallèle, avant que l’écart ne recommence à se creuser en août, sous l’effet d’une offre officielle inadéquate de dollars » selon Fitch Ratings.

Leave A Reply

Your email address will not be published.