Agro-industrie au Bénin : Abdoulaye BIO TCHANÉ séduit par les réalisations dans la GDIZ

0 120

Une visite de travail dans  la Zone Industrielle de Glo-Djigbé (GDIZ) a organisée ce vendredi 08 décembre 2023 par le Ministre d’État chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale, Abdoulaye BIO TCHANÉ. Ce sont les responsables en charge de la GDIZ qui ont accueilli la délégation du ministre à leur descente.  Le Directeur Général de la SIPI-Bénin SA, Monsieur Létondji BEHETON, et le Directeur Général de l’APIEx, Monsieur Laurent GANGBES, ont fait un point d’étape des travaux d’aménagement de la deuxième phase de 400 hectares, le point sur l’installation des investisseurs ayant reçu un agrément, le dispositif de sécurité, les 12 unités de transformation déjà opérationnelles, les 14 unités en cours de construction/ installation, le nombre d’emplois directs déjà créés qui s’élève à plus de 10.000, l’unité intégrée de Textile, et l’engagement des travaux de la Zone résidentielle.

A cette occasion le Ministre d’Etat BIO TCHANÉ a porté à la connaissance des responsables de la Zone qu’une étude imminente sera réalisée pour le développement de centres de santé, d’écoles et de logements, qui sera partagée avec la GDIZ pour accompagner la zone dans son développement. Aussi, au cours de ces assises, il a été relevé la nécessité d’adaptation des formations sur les besoins de recrutement des investisseurs actuels et futurs investisseurs. Sur ce volet, le Ministre d’État a invité les responsables à poursuivre les discussions avec le Directeur Général de l’ADET pour des résultats probants.

Sur la capacité actuelle de transformation du Soja béninois par la GDIZ-BÉNIN qui est de 260.000 tonnes par an, Abdoulaye BIO TCHANÉ s’est réjoui d’apprendre que cette capacité totale va s’accroître et atteindra les 600.000 tonnes d’ici la fin de l’année 2024. L’évolution en matière de transformation que connaissent les produits tels que le cajou, et le coton fibre a été également saluée par le Ministre d’État qui a saisi cette opportunité pour saluer la présence désormais dans la zone des forces de l’ordre et de sécurité; cela pour accroître la sécurité des investisseurs et de toutes celles et ceux qui y travaillent.

Au terme de cette séance de travail fructueux, le Ministre d’État et sa délégation ont eu droit à une visite guidée des installations ultramodernes de la première Unité Intégrée de Textile du parc textile de la GDIZ. Cette unité, l’une des plus grandes au monde, emploiera environ 5.000 jeunes béninois et transformera 20.000 tonnes de fibre de coton béninois jusqu’à la confection des vêtements. C’est-à-dire qu’il y aura de la filature, du tricotage, du tissage, de la teinture et de la confection des vêtements. L’unité sera opérationnelle dans une quinzaine de jours. De quoi réjouir le Ministre d’État qui a souligné que la vision du Gouvernement pour une véritable révolution industrielle au Bénin se concrétise de jour en jour dans l’intérêt supérieur des populations.

L’unité intégrée de textile, une étape importante

Des séances de travail ont eu lieu entre le ministre d’Etat et  les DG  Létondji BEHETON et Laurent GANGBES, après la visite la 1ère unité intégrée de textile déjà opérationnelle dans la zone. Très ému par les réalisations, le ministre d’Etat Abdoulaye Bio TCHANE  a fait savoir il s’agit d’une entreprise de premier plan. « C’est quelque chose qui n’existait pas dans notre pays, et encore moins, dans d’autres pays africains », a-t-il déclaré, convaincu de ce qu’il est possible de faire un certain nombre de choses dans le pays, et sur le continent avec le sérieux et l’engagement que le gouvernement déploie depuis 2016. « C’est une autre économie qui est en train d’être générée ici à la GDIZ ; et il faut constater tout simplement que les progrès sont substantiels », a poursuivi le ministre d’Etat. Le Ministre d’État a salué les énormes progrès que réalise la Zone et appelé à une mobilisation de toutes et de tous pour la poursuite de la construction d’un avenir radieux pour chaque Béninois. Pour rappel, le ministre d’Etat a visité la GDIZ il y a environ 10 mois avant de se rendre cette fois ci pour apprécier l’évolution des activités du site.

Leave A Reply

Your email address will not be published.