La Banque mondiale projette une croissance de 3,8 %  en 2024 en Afrique subsaharienne

0 184

(Economia24)-Après avoir connu un ralentissement marqué en 2023 (2,9%), la croissance économique en Afrique subsaharienne devrait atteindre 3,8 % en 2024 et 4,1 % en 2025, a estimé les perspectives de la Banque mondiale dans un rapport publié le mardi 9 janvier 2024.

La croissance en Afrique subsaharienne devrait s’accélérer pour atteindre 3,8 % en 2024 et se raffermir encore à 4,1 % en 2025, à mesure que les pressions inflationnistes s’estomperont et que les conditions financières s’assoupliront selon les perspectives économiques du 09 janvier 2024 de la Banque mondiale. Les projections régionales pour 2024 et 2025 ne changent guère par rapport à celles de juin 2023, mais ces agrégats masquent un mélange de révisions à la hausse et à la baisse en fonction des pays. Alors que la croissance des premières économies de l’Afrique subsaharienne devrait être inférieure à celle du reste de la région, les pays moins pourvus en ressources devraient maintenir un taux de croissance supérieur à la moyenne régionale.

en a

Selon les projections de la banque mondiale, si l’on exclut les trois plus grandes économies, la croissance dans la région devrait s’accélérer, passant de 3,9 % en 2023 à 5 % en 2024, puis se renforcer encore pour atteindre 5,3 % en 2025. Même si, a priori, les exportateurs de métaux se relèveront du recul de leur croissance en 2023, les révisions à la baisse concernent toujours essentiellement ces pays, la faible progression persistante de la demande de la Chine représentant sans doute un frein à l’activité. Il faut noter que le conflit au Moyen Orient pourrait impacter le taux de croissance économique en Afrique  subsaharienne.

La croissance mondiale établit à 2,4 % en 2024

Si une croissance de 3,8 %  est prévue pour l’Afrique subsaharienne, celle mondiale devrait ralentir pour la troisième année consécutive, passant de 2,6 % l’an dernier à 2,4 % en 2024, soit près de trois quarts de point de pourcentage en dessous de la moyenne des années 2010. Les économies en développement ne devraient croître que de 3,9 %, soit plus d’un point de pourcentage de moins que la moyenne de la décennie précédente. Après une performance décevante l’année dernière, les pays à faible revenu devraient connaître une croissance de 5,5 %, plus médiocre que prévu indique la banque mondiale dans ses perspectives économiques du 09 janvier 2024.

Par Julien AGBEZOUNHLON

Leave A Reply

Your email address will not be published.